émigrer au Canada

canada

Situation géographique


Quelques destinations

Sainte-Louise

Autres rubriques

L'actualité des voyages

Rencontres

hébergwement

Bonnes affaires : Accessoire utile pour le voyage : sacoche-homme.net - Une fabrication française !


Pour beaucoup de francophones, le Québec est la principale représentation que l'on se fait du Canada. La population du Québec est de près de huit millions d'habitants, soit l'équivalent de celle de la Suisse. Environ 80 % de la population parle le français. La supérficie dépasse 1,5 million de kilomètres carrés, soit trois fois celle de la France.

Dans toutes les régions du Québec, il est possible de vivre des moments privilégiés et de partager les coutumes vivantes des autochtones, et notamment de mieux connaître la réalité des Amérindiens du Québec.

Le Québec comprend onze nations et aux cinquante-quatre communautés autochtones.

Les onze nations autochtones qui habitent le territoire du Québec sont les suivantes :

  • Les Abénakis - Waban-Aki, le peuple du soleil levant
  • Les Algonquins - Anishnabe, les humains issus de cette terre
  • Les Atikamekw, les poissons blancs
  • Les Cris - Ndooheenoo, le peuple de chasseurs
  • Les Hurons - Wendat, ceux qui habitent l'ile de la tortue
  • Les Inuit, les hommes du Nord
  • Les Malécites - Welustuk, ceux vivant le long de la Grande rivière
  • Les Micmacs - Mi'gmaq, ceux qui habitent la terre de l'Est
  • Les Mohawk - Kanien'kahaka, le peuple de l'étincelle
  • Les Montagnais - Innu, les humains
  • Les Naskapis, ceux qui habitent au-delà du monde connu.

17 degrés de latitude et 1500 km séparent Salluit au Nord, d'Akwesasne au Sud; 16 degrés Celsius (et 1 400 km) séparent la communauté la plus chaude (Akwesasne) de la plus froide (Kangiqsujuaq); la même distance qu'entre Kipawa à l'ouest et Pakua Shipi à l'est, soit 24 degrés de longitude.

Les activités traditionnelles autochtones

Les activités traditionnelles abordées dans le Québec autochtone sont vivantes et bien adaptées à la vie contemporaine. Comme les Blancs, les Amérindiens préfèrent l'éclairage électrique et le confort d'une maison bien construite. Encore plus que les Blancs, les Amérindiens aiment les expéditions sur le territoire. Si une activité traditionnelle n'est plus économiquement viable, comme la trappe ou le transport en traineau à chiens (d'une part le prix des fourrures est tombé au point de ne plus pouvoir faire vivre personne et d'autre part la motoneige offre des avantages impossibles à concurrencer), on la transformera, par exemple, pour recevoir des visiteurs ou on commercialisera les produits sous une forme différente. Le riz sauvage est peut-être maintenant ramassé avec une moissonneuse flottante, mais les traditions de la récolte et de la cuisine au riz demeurent vivantes...ce que le visiteur pourra expérimenter.

Refvoyage.com - Tous droits réservés - Contact -.